ActualitéNon classé

Windows 10 ARM, un kit de développement en préparation pour des applications 64 Bits

Le géant américain va lancer un kit de développement ARM64 pour que les développeurs puissent recompiler leurs applications lorsque les machines seront dotées de puces 64 Bits, comme le Snapdragon 835.

Windows 10 ARM, un kit de développement en préparation pour des applications 64 Bits

Microsoft prépare l’arrivée prochaine de la nouvelle génération de PC sous architecture ARM, on pense notamment au HP Envy X2 et ASUS NovaGo (lire le test). Et pour que les échecs d’hier ne se reproduisent pas (Cf. Windows RT) le géant américain va prochainement lancer un kit de développement ARM64. Il devrait être annoncé lors de la conférence « Build » qui se tiendra le 7 mai à Seattle. Les développeurs pourront alors recompiler leurs applications pour qu’elles se lancent en 64 Bits lorsque les ordinateurs sont équipés d’une puce compatible comme le Snapdragon 845 – SoC phare de 2018. 

Recompiler les applications existantes

Pour mieux cerner la situation, il faut savoir que jusqu’à présent les machines dotées d’une architecture ARM fonctionnaient uniquement avec des programmes 32 bits, au choix du code ARM natif ou du x86. Ce kit permettra donc de reconfigurer les applications UWP (Universal Windows Plateform) que l’on retrouve par exemple dans le Windows Store. Le SDK permet de lancer une version de Windows par-dessus Windows, un système d’émulation baptisé WOW qui existe depuis belle lurette, il est d’ailleurs toujours utilisé pour lancer des applications 32 bits sur des machines 64 bits.

ARM, une autonomie au top mais des perf’ en retrait 

En revanche les utilisateurs ne pourront toujours pas lancer d’applications 64 Bits natives comme celles présentent sur des PC classiques équipés de Windows 10. L’émulation serait bien trop complexe à gérer pour les processeurs et cela sans même évoquer les différences fondamentales dans la conception des puces. Rappelons que ces nouvelles machines offrent certains avantages, comme une plus grande autonomie (de l’ordre de 20 heures) ou la possibilité d’être constamment connecté à internet via une puce 4G.

En contrepartie, pour le moment, les premiers tests relèvent des performances encore largement perfectible. L’arrivé des Snapdragon 845 voire des prochaines puces ARM de Qualcomm pourraient offrir un regain de puissance bienvenu pour ce type de machines.

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation

Source : http://www.cnetfrance.fr/news/windows-10-arm-un-kit-de-developpement-en-preparation-pour-des-applications-64-bits-39866592.htm#xtor=RSS-300021