Non classé

Windows 10 ARM : on en sait plus sur les limites du système

Windows 10 ARM : on en sait plus sur les limites du système

Il y a peu Microsoft a présenté sa nouvelle version de Windows 10 permettant aux fabricants de concevoir des ordinateurs équipés d’un processeur ARM habituellement réservés aux smartphones. Il y aura toutefois quelques limitations au niveau du fonctionnement.

Lors de la présentation initiale Microsoft n’avait pas évoqué ce que le système ne serait pas en mesure de faire mais plutôt ses capacités. Dans un document pour les développeurs mis en ligne puis rapidement retiré on apprend toutefois que le système sera légèrement différent dans certains cas, même si l’utilisateur choisir de mettre à niveau vers une version complète plutôt que de conserver la version Windows 10 S livrée par défaut.

Parmi les différences pointées par le spécialiste Paul Thurrot on trouve notamment l’incompatibilité avec les logiciels 64 bits contrairement aux logiciels 32 bits. Il ne s’agirait toutefois que d’une limitation temporaire, cette possibilité étant prévue pour une future évolution. L’autre problème de compatibilité concerne les pilotes qui devront obligatoirement utiliser des pilotes ARM64, ce qui va limiter les possibilités d’installation de périphériques.

D’autres types d’applications ne pourront pas fonctionner, ou pas correctement, sous Windows 10 ARM. Il s’agit notamment des jeux et autres applications qui utilisent l’accélération matérielle OpenGL. Idem pour les logiciels qui doivent modifier l’interface de Windows comme les applications de stockage dans le cloud ou les logiciels qui changement l’apparence pour améliorer l’accessibilité. Enfin, moins gênant pour le grand public, la technologie de virtualisation Hyper-V ne tournera pas sous cette version.

Les premiers PC sous Windows 10 ARM seront équipés d’un processeur Qualcomm Snapdragon 835 et devraient être mis en vente dès le printemps 2018. Leur principal avantage est de proposer une autonomie beaucoup plus importante que les ordinateurs portables classiques mais ne seront pas adaptés pour utiliser des applications qui réclament beaucoup de puissance.

Source : http://www.cnetfrance.fr/news/windows-10-arm-on-en-sait-plus-sur-les-limites-du-systeme-39864314.htm#xtor=RSS-300021