Non classé

Sécurité : plus aucun iPhone ou iPad ne résisteraient aux autorités américaines

Sécurité : plus aucun iPhone ou iPad ne résisteraient aux autorités américaines

Cellebrite, ce nom vous dit quelque chose ? Mais si, nous vous en avons déjà parlé. Cette société israélienne à la pointe du renseignement numérique aurait aidé le FBI à accéder aux données de l’iPhone du tueur de San Bernardino en décembre 2015. Elle a par ailleurs des contrats avec de nombreuses autres agences gouvernementales, aussi bien aux US que dans d’autres pays.

Et bien on apprend cette fois-ci que Cellebrite vient de passer un nouveau cap concernant le hack des iPhone, ce qui fera sans doute plaisir aux autorités du monde entier mais frémir les défenseurs de la vie privée à l’ère numérique. En effet, selon le magazine Forbes, Cellebrite a affirmé à plusieurs de ses clients être désormais en mesure de pénétrer dans n’importe quel appareil sous iOS 11, le dernier système d’exploitation mobile d’Apple.

Efficace et pas cher, Cellebrite je préfère

D’ailleurs, nos confrères américains ont découvert une note sur le site de la société indiquant qu’elle pouvait déverrouiller tous les appareils sous iOS depuis la version 5 à la version 11, ce qui confirme les informations obtenues par le magazine via d’autres sources ayant préféré garder l’anonymat. Bien sûr, la vulnérabilité exploitée par Cellebrite est tenue bien à l’abri des regards, y compris de ses partenaires gouvernementaux puisque ces derniers doivent lui envoyer les appareils à déverrouiller dans son laboratoire. Le prix d’un déverrouillage est estimé par Forbes à 1500 dollars, soit assez peu en réalité.

Ce n’est pas tout, Forbes a également pu mettre la main sur un mandat indiquant que le FBI a déjà utilisé la technologie de Cellebrite pour déverrouiller l’iPhone X d’un suspect dans une affaire de trafic d’armes, preuve que le système fonctionne. C’est une avancée majeure pour le monde du renseignement, d’autant qu’en fin d’année 2017, Cellebrite déclarait avoir de plus en plus de mal à briser les sécurités d’Apple.

Mais ne croyez pas que la marque californienne est la seule concernée. Un petit tour sur le site de Cellebrite permet de se rendre compte rapidement des capacités de la société (et aussi du fait que nos appareils électroniques sont de vrais gruyères, si certains l’ignorent encore). En effet, celle-ci est également en mesure de déverrouiller et dérober les données de la plupart des smartphones Android, dont ceux de Motorola, HTC, Alcatel, Huawei, LG ou bien sûr Samsung, pour ne citer qu’eux.

Source : http://www.cnetfrance.fr/news/securite-plus-aucun-iphone-ou-ipad-ne-resisteraient-aux-autorites-americaines-39864710.htm#xtor=RSS-300021