Non classé

Nest repasse sous le contrôle de Google pour plus de synergie

Nest s’apprête à revenir sous l’égide de Google. Depuis son rachat en 2014, la start-up spécialisée dans la domotique et les objets connectés opère de manière indépendante, mais cette situation arrive à son terme puisque Google a annoncé mercredi 7 février son intention d’intégrer Nest à sa division Hardware (matériel), dirigée par Rick Osterloh. Bien évidemment les deux entreprises collaboraient déjà dans de nombreux domaines, mais ce nouveau statut devrait faciliter les échanges et développer la synergie entre les équipes.

Nest en stagnation

Il faut dire que depuis son rachat, la start-up n’a pas été aussi prolifique qu’espéré. Trop peu de produits ont été commercialisés et la société semblait stagner depuis quelques années, cela malgré les ressources mises à sa disposition et les nombreux recrutements qui lui ont permis de quadrupler ses effectifs. Avec l’arrivée en 2016 de Marwan Fawaz à la tête de Nest, une nouvelle gamme de produit a néanmoins été lancée. Selon Google, la start-up a ainsi vendu plus de produits en 2017 que durant les deux années précédentes, mais pour le géant californien, elle peut aller plus loin.

Améliorer la synergie

D’autant que maintenant, Google s’occupera de la partie interopérabilité avec son assistant personnel, ce qui permettra à Nest de se concentrer sur les produits. La start-up continuera d’en lancer sous son propre nom, mais elle devrait aussi co-développer des appareils avec la branche matérielle de Google, rejoint récemment par 2000 ingénieurs de chez HTC.

Notez également que ce mouvement stratégique arrive alors que le géant californien multiplie les efforts pour s’imposer sur le marché concurrentiel des assistants personnels et de la maison connectée. Il affirme d’ailleurs avoir vendu des dizaines de millions d’enceintes Google Home en 2017. Néanmoins, rien n’est encore joué face à son grand rival Amazon et le nouveau venu Apple, qui arrive tout juste sur le marché avec son HomePod.

À lire également :  

Source : http://www.cnetfrance.fr/news/nest-repasse-sous-le-controle-de-google-pour-plus-de-synergie-39863902.htm#xtor=RSS-300021