Actualité

La fin des tickets de caisse en 2020, un bon point pour l’écologie et la santé ?

Serait-ce la fin des tickets de caisse ? Patricia Mirallès, députée La République en marche dans le département de l’Hérault a déposé une proposition de loi visant à suspendre l’impression automatique des tickets de caisse, sauf en cas de demande du client. L’idée serait d’envoyer un ticket numérique par mail aux personnes qui souhaitent garder une trace de leurs achats et ainsi limiter la consommation de papier.

Écologie et santé publique 

Une mesure écologique, facile à prendre et qui ne coûterait pas grand-chose à mettre en place. Patricia Mirallès précise sa vision à nos confrères de BFMTV : « J’ai pris trois commerces, une boulangerie, un tabac et un hypermarché. Dans le premier, six rouleaux sont utilisés chaque mois, soit 5760 mètres de papier par an. Dans le tabac, c’est un rouleau par jour, soit 29.200 mètres de papier sur un an ». Enfin, l’hypermarché domine les débats avec « 10.600 rouleaux par an, soit 848.000 mètres de papiers ».

La députée évoque également un second enjeu qui touche à la santé publique. Le papier thermique utilisé pour les tickets de caisse intègre une grande quantité de bisphénol A, un perturbateur endocrinien. L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a recommandé « une réduction des expositions de la population, notamment par sa substitution dans les matériaux au contact des denrées alimentaires« . Sachant que le contact avec le papier thermique des tickets de caisse représenterait 15% de l’exposition totale au bisphénol A, sa suppression pourrait être une bonne idée…

Crédit image

Source : https://www.cnetfrance.fr/news/la-fin-des-tickets-de-caisse-en-2020-un-bon-point-pour-l-ecologie-et-la-sante-39876615.htm#xtor=RSS-300021