ActualitéNon classé

Intel Core i9 : ces nouveaux processeurs pourraient transformer les PC portables en PC de bureau

Intel Core i9 : ces nouveaux processeurs pourraient transformer les PC portables en PC de bureau

En 2017, la septième génération de processeurs pour pc portable et pc de bureau « Kaby Lake » d’Intel était à peine plus rapide que les puces de l’année précédente. Cette année, le fondeur présente de nouveaux processeurs qui semblent afficher des gains de performance significatifs. Il y a notamment la première puce pour pc portable à 6 cœurs et 12 threads qui peut tourner à 4,8 GHz si elle est refroidie à moins de 53 degrés Celsius. Il s’agit du nouveau Core i9-8950HK, le premier Core i9 pour pc portable.

Plus rapide et de l’overclocking

Selon Intel, il serait 29% plus véloce pour les tâches courantes que le processeur pour portable le plus rapide de l’année dernière, à savoir le Core i7-7820HK. Le fondeur assure que ce Core i9 est également 59% plus rapide pour la retouche vidéo en Ultra HD que cette même puce.

Cerise sur le gâteau, le processeur n’est pas verrouillé, ce qui veut dire que l’on peut l’overclocker ou laisser faire les pros. Intel indique que des constructeurs devraient proposer des configurations déjà overclockées à 5GHz ou plus. Mais tout le monde n’aura pas les moyens de s’offrir un Core i9. Pour les autres, les bénéfices de la nouvelle architecture Coffee Lake gravée en 14 nm devrait se faire sentir dans les nouveaux processeurs Core i7 et Xeon qui disposent aussi de 6 cœurs et 12 threads pour le multitâche.

Plus de cœurs…

Car en fait, Intel a gardé les appellations Core i7/Core i5 et Core i3 mais en augmentant le nombre de cœurs. Du côté des ordinateurs portables, vous aurez 4 cœurs et 8 threads et même dans les séries U des Core i5.

Du côté des ordinateurs de bureau, les Core i3 ont 4 cœurs tandis que les Core i5 en ont 6. C’est 2 cœurs de plus que sur les modèles précédents. Et si d’aventure vous voyez le sigle « Core i5+ » ou « Core i7+ » apparaître sur votre prochaine machine, sachez que cela veut dire qu’il est équipé d’un module mémoire Optane qui est censé accélérer le fonctionnement du disque dur.

Selon Intel, il n’y a pas de parade infaillible contre les attaques Spectre et Meltdown dans ces nouvelles puces. Mais le fondeur estime que les correctifs existants devraient considérablement diminuer les risques.

 

Mais toujours pas de Thunderbolt 3 

Par ailleurs, le Thunderbolt 3 n’est toujours pas pris en charge, ce qui signifie que les constructeurs qui voudront adopter ce type de connecteur tout en un (alimentation, données, vidéo) devront acheter une puce indépendante à Intel. En revanche, les performances Wi-Fi d’un pc portable devraient s’améliorer. D’une part, parce que les nouveaux chipsets mobiles de la série 300 intègrent le 802.11ac que nous trouvons plus fiable que ceux de la concurrence. D’autre part, il s’agit de 802.11ac 160 MHz qui est deux fois plus rapide que la génération précédente de chipsets Intel à 80 MHz.

Sous réserve que votre routeur ou box Internet soit compatible 1060 MHz, vous devriez jouir d’une vitesse de transfert supérieure à 1 gigabit/seconde. Mais comme toujours, il faudra attendre de pouvoir tester des pc portables en conditions réelles pour savoir si le discours d’Intel se vérifie dans les faits.

à lire aussi

Source : http://www.cnetfrance.fr/news/intel-core-i9-ces-nouveaux-processeurs-pourraient-transformer-les-pc-portables-en-pc-de-bureau-39866440.htm#xtor=RSS-300021