Actualité

Galaxy S10 : avec Huawei en embuscade, Samsung ne doit pas baisser sa garde

Galaxy S10 : avec Huawei en embuscade, Samsung ne doit pas baisser sa garde

Samsung a peut-être trollé le CES 2019 en annonçant la date de lancement de son prochain Galaxy S10 (le 20 février), mais c’est Huawei, le deuxième plus grand fabricant de téléphones au monde, qui a présenté le meilleur smartphone lors du salon. Le Huawei Honor View 20 réunit de nombreux atouts pour un modèle milieu de gamme et Samsung ferait bien de regarder par-dessus son épaule. Car, si le géant coréen est actuellement le numéro un mondial en volume de vente, celles-ci ralentissent et le Galaxy S10 ne sera pas de trop pour parvenir à rester sur la première marche.

Est-ce que Samsung a vraiment quelque chose à craindre ? Huawei, qui a supplanté Apple à la place de N°2 mondial, est dans une situation délicate. L’entreprise, qui est également l’un des plus grands équipementiers télécoms, a été boycottée par plusieurs gouvernements qui invoquent des risques d’espionnage au profit du gouvernement chinois.

 

Bien que les affaires de Huawei soient en péril du coté télécoms, ses smartphones eux se vendent très bien. Les modèles comme le Huawei P20 Pro et Mate 20 Pro ont surpassé techniquement les flagship Samsung avec des triples capteurs photo arrière, un lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran et des finitions originales, comme le superbe Honor View 20 vu la semaine dernière au CES.

Face à un Huawei gonflé à bloc, Samsung aborde 2019 avec l’avantage d’un soutien solide de ses partenaires, mais une perte de vitesse. Après la fin de son troisième trimestre en octobre, le géant coréen a déclaré qu’il avait « réalisé de solides ventes de modèles phares » et que « le total des livraisons de smartphones est resté stable en raison de la baisse des ventes de produits moyen et bas de gamme ». Et même si Samsung s’attend à rebond des ventes en 2019, la confiance n’est pas totale.

Pendant ce temps, les ventes de Huawei ont augmenté malgré une exclusion presque totale du marché US et ses produits innovent plus rapidement. Quelques jours avant la CES, la firme chinoise a annoncé qu’elle avait vendu 200 millions d’unités, gamme Honor comprise. 

C’est dans ce contexte que le Galaxy S10 va devoir redonner l’avantage à Samsung. On s’attend à des innovations telles que l’identification faciale, un lecteur d’empreintes digitales « ultrasonique » ou encore un mode nuit spécial pour les photos en lumière basse (comme ce que proposent Huawei et Google avec le Pixel 3). Le problème est que, pour la plupart, ces nouveautés sont déjà apparues sur d’autres smartphones Android. Le Galaxy S10 devra les surpasser pour espérer cartonner auprès du public.

Galaxy F : l’as dans la manche de Samsung

Mais c’est peut-être plutôt du coté du Galaxy F qu’il faut se tourner pour trouver cet ingrédient nouveauté qui marquera 2019. L’année sera rythmée par le lancement de plusieurs smartphones à écran pliable, à commencer par le Galaxy F qui devrait ouvrir le bal parmi les marques de premier plan. LGHuawei et d’autres ont également indiqué qu’ils développaient ce type de mobile. TCL, qui fabrique des téléphones BlackBerry et Alcatel ainsi que des téléviseurs et des écrans en marque blanche a fait savoir qu’il sortirait son modèle à écran pliable en 2020. Et avec la décision de Google d’adapter Android aux écrans pliables, ont peut s’attendre à ce que ce design prolifère.

Les smartphone 5G seront très importants dans la bataile

Samsung a déjà promis quatre smartphone 5G cette année: un pour Verizon et Sprint, et deux pour AT&T. Les rumeurs évoquent une variante 5G du Galaxy S10. Samsung est venu au CES avec un prototype de smartphone 5G cloîtré derrière une vitre dont on ignore quel sera le design final. Il faudra sans doute du temps que pour les smartphones à écran pliables soient parfaitement optimisés et deviennent accessibles à un public large. En revanche, ce sont les téléphones 5G qui permettront à Samsung de rester à l’avant-garde alors que les réseaux de nouvelle génération remplaceront progressivement les anciens. Mais cette transition prendra du temps et les premiers mobiles 5G devraient être coûteux.

 

à lire aussi

Source : https://www.cnetfrance.fr/news/galaxy-s10-avec-huawei-en-embuscade-samsung-ne-doit-pas-baisser-sa-garde-39879237.htm#xtor=RSS-300021