Actualité

Galaxy S10 : 5 choses dont il a vraiment besoin

Galaxy S10 : 5 choses dont il a vraiment besoin

Le Galaxy S10 sera déterminant pour la fortune de Samsung en 2019. Ce modèle du dixième anniversaire joue gros. Il sera applaudi s’il sait réinventer la gamme Galaxy S et vivement critiqué s’il présente trop de similitudes avec le modèle de l’an dernier. De mauvaises ventes de Galaxy S10 pourraient ouvrir la porte à Huawei qui est désormais N°2 mondial du marché des smartphones.

Les rumeurs au sujet du Galaxy S10 évoquent plusieurs capteurs photo arrière, un lecteur d’empreintes digitales à ultrasons, un écran « poinçonné » pour dégager la caméra frontale. Mais lorsque l’on songe à ce que nous aimerions vraiment voir dans ce téléphone, d’autres idées nous viennent. Les voici…

Une très bonne caméra 3D à détection de profondeur

S’il ne fait guère de doute que le Galaxy S10 sera doté d’un lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran, il est essentiel qu’il soit équipé d’une système de reconnaissance faciale 3D. Car les smartphones Samsung Galaxy ont deux générations de retard sur le FaceID d’Apple présent sur les iPhone X et iPhone Xs et Huawei en propose également sur son Mate 20 Pro. Samsung doit impérativement recoller au peloton dans ce domaine.

Un appareil photo 3D frontal pourrait aussi améliorer la qualité des photos portrait et permettre de nouveaux effets. Les applications de réalité augmentée en bénéficieraient également. La bonne nouvelle, c’est que le processeur qui sera très probablement au cœur du Galaxy S10, le Snapdragon 855 de Qualcomm, est équipé pour prendre en charge une caméra 3D frontale et Samsung n’aurait plus qu’à développer l’application de reconnaissance faciale qui va bien.

 

Des photos dignes du Pixel 3

Le Galaxy S9 a introduit un appareil photo arrière à ouverture variable pour optimiser les prises de vue en basse lumière. Mais l’appareil photo qui nous a coupé le souffle cette année est celui des Pixel 3 et Pixel 3 XL.

De l’extérieur, le capteur arrière n’a rien de spécial. Mais le traitement logiciel développé par Google donne le contraste le plus clair, le plus détaillé et le meilleur de tous les smartphones actuels. Et le mode Vision de nuit récemment ajouté est tout simplement hallucinant. Il produit systématiquement les meilleures images en basse lumière que nous ayons jamais vues.

Samsung a amélioré l’appareil photo du Galaxy S9 avec le Note 9 et son logiciel infusé à l’IA qui optimise les réglages en fonction de la scène. Mais il y a encore du boulot pour faire en sorte que le Galaxy S10 puisse rivaliser avec le Pixel 3. On espère qu’il parviendra à s’en approcher le plus possible.

128 Go de stockage

Samsung réserve souvent ses meilleures spécifications pour le Galaxy Note. Sauf que la dixième édition du Galaxy mérite bien un traitement spécial. Ainsi espère-t-on que le modèle de base du S10 proposera 128 Go de stockage, comme le Galaxy Note 9.

Ce ne sera pas chose aisée sachant que Samsung cherchera à maintenir un tarif inférieur sur le S10 par rapport au Note 9. Mais proposer 128 Go de base frapperait un grand coup face aux iPhone à plus de 1 000 euros qui n’offrent que 64 Go.

De la réalité augmentée avec l’aide de Google

Le casque Gear VR de Samsung en fait un acteur notable dans le domaine de la réalité virtuelle. Mais la marque est à la peine pour ce qui est de la réalité augmentée sur dans ses smartphones. Toutefois, les efforts de Google dans ce domaine ouvrent des possibilités, notamment pour les jeux multijoueur en réalité augmentée sur Android et iOS.

Le Galaxy S10 pourrait saisir cette opportunité. Samsung a les moyens financiers pour travailler en étroite collaboration avec les équipes Android de Google. Le fera-t-il ? Probablement pas. Car la réalité augmentée n’est pas un motif d’achat aussi puissant que ne l’est un bon appareil photo. Mais dans le même temps, personne ne s’enthousiasmera pour cette technologie tant que n’apparaitront pas des jeux et applications phares. Et Samsung serait bien inspiré de se positionner à la pointe plutôt que de suivre Apple ou Google.

Corriger les petits défauts

Chaque téléphone a ses bizarreries et notre essai du Galaxy S9 Plus a révélé quelques petites choses ici et là qui ne fonctionnent pas toujours comme on le voudrait. La faute notamment à une surcouche Samsung Experience qui commence à vieillir et qui n’est pas exempte de bug. Rarement fâcheux, mais ils peuvent par moment nuire à l’expérience utilisateur. 

Heureusement, Samsung a une nouvelle surcouche pour Android 9 Pie qui arrive avec le Galaxy S10 : One UI. Nous avons pu y jeter un œil en novembre dernier et l’on espère qu’elle sera à même de résoudre tous les petits problèmes du Galaxy S9 en offrant une interface encore plus léchée.

Cet article a été initialement publié par cnet.com sous le titre « Galaxy S10: 5 things it really needs » et adapté de l’anglais par nos soins. 

à lire aussi

Source : https://www.cnetfrance.fr/news/galaxy-s10-5-choses-dont-il-a-vraiment-besoin-39878367.htm#xtor=RSS-300021