Actualité

Galaxy Fold : ça passe ou ça casse pour les smartphones à écrans pliables

Galaxy Fold : ça passe ou ça casse pour les smartphones à écrans pliables

Lorsque Samsung a dévoilé le Galaxy Fold, il n’a pas seulement annoncé un autre smartphone, il a initié une révolution dans la façon dont nous interagissons avec les appareils mobiles. Mais certains des premiers exemplaires du Fold confiés à la presse ont rencontré divers problèmes de bris d’écran et d’autres soucis, et la révolution s’est enrayée.

Cela fait presque quatre semaines que Samsung n’a pas donné de détails sur le Galaxy Fold dont le lancement a été reporté. Un mail d’AT&T aux clients ayant précommandé le smartphone à écran pliable a suggéré qu’il arriverait le mois prochain. Le Pdg de Samsung Mobile, D.J. Koh, a assuré qu’il ne serait « pas trop en retard ». Et une porte-parole de Samsung a déclaré à nos confrères de Cnet.com qu’une nouvelle date de lancement serait annoncée « dans les prochaines semaines ». Les consommateurs, les acteurs de l’industrie et les critiques attendent avec impatience.

Notre suggestion : Qu’ils attendent !

En effet, si Samsung veut s’assurer que le Galaxy Fold est exempt de tout nouveaux problèmes, il lui faut consacrer le temps et les ressources nécessaires pour corriger le tir, indépendamment des délais internes ou des pressions exercées par ses partenaires opérateurs, les consommateurs ou la presse.

Car Samsung n’a pas le droit de se rater avec le Galaxy Fold, parce que toute l’industrie du mobile compte sur lui pour faire en sorte que les premiers smartphones à écran pliable fassent bonne impression. L’enjeu va donc bien au-delà de ce modèle lui-même, il touche l’avenir de cette famille de produits. Bien que l’arrivée des écrans pliables ait suscité beaucoup d’enthousiasme, il y a toujours eu des doutes persistants sur leur durabilité et même leur utilité. Et lancer un tel produit à la hâte ne fera qu’ajouter de l’huile sur le feu.

Samsung est le premier grand constructeur à essuyer les plâtres

« Si Samsung a encore des problèmes avec la deuxième version, cela nuira à Samsung et à tous les fournisseurs d’écrans pliables », estime Maribel Lopez, analyste chez Lopez Research qui pense que dans un tel cas de figure, cette famille de produit « pourrait être retardée d’au moins un an. »

Samsung a besoin de bien faire les choses parce qu’il y a peu de terminaux à écran pliable et que et les expériences sont pour le moment mitigées. Le Flexpai de Royole a été le premier téléphone à écran pliable mis sur le marché en novembre, mais il a été desservi par de nombreux bugs malgré un matériel impressionnant. Le Huawei Mate X a bluffé l’assistance au MWC 2019 avec son design pliable vers l’extérieur, mais la durabilité de ses écrans en plastique reste inconnue. Le lancement du Mate X est prévu pour juillet.

En supposant que Samsung parvienne à corriger tous les problèmes, il lui faudra faire preuve de transparence au sujet des modifications apportées afin de renforcer la confiance fragile des consommateurs. Et il faut que le constructeur amadoue les consommateurs avec une meilleure communication, des avantages et des garanties généreuses qui répondent à toutes leurs préoccupations.

Tirer les leçons du fiasco du Galaxy Note 7

La bonne nouvelle, c’est que Samsung a déjà vécu ce scénario, quoique dans une variante beaucoup plus extrême. L’entreprise est parvenue à se remettre de la débâcle du Galaxy Note 7 et même à restaurer l’image de sa phablette, chose que nous pensions injouable.

Certes, le cas du Galaxy Fold n’a rien à voir avec celui du Note 7, mais Samsung pourrait tirer des enseignements de cet incident. Considérant que le Fold n’est pas encore arrivé entre les mains des consommateurs et qu’il n’a pas explosé, c’est une situation qui devrait être beaucoup plus gérable.

Mais l’affaire est délicate. Les premiers smartphones à écran pliables sont très chers (2.000 euros pour le Galaxy Fold, 2.300 euros pour le Mate X). Ils ne s’adresseront dans un premier temps qu’au 1% de geeks fortunés qui voudront jouer les pionniers. Ces prix baisseront avec le temps. Mais si la réaction initiale à ces smartphones est négative, cela pourrait avoir des répercussions et entraver l’enthousiasme général avant même qu’il n’ait la chance de se manifester. Et sans le peuple, il n’y aura pas de révolution…

Source : Cnet.com

Image : Angela Lang/Cnet

Source : https://www.cnetfrance.fr/news/galaxy-fold-ca-passe-ou-ca-casse-pour-les-smartphones-a-ecrans-pliables-39884861.htm#xtor=RSS-300021