Elon Musk s’attire les foudres des spéculateurs après ses déclarations sur Twitter

Elon Musk s'attire les foudres des spéculateurs après ses déclarations sur Twitter

Le 7 août dernier, Elon Musk, le fondateur et dirigeant de Tesla indiquait sur Twitter vouloir retirer sa société de la Bourse. « J’envisage de retirer Tesla de la Bourse à 420 dollars par action. Financement assuré. » Quelques mots qui ont eu d’importantes conséquences, notamment pour les spéculateurs qui avaient parié sur une baisse à court terme de l’action Tesla et qui, après cette déclaration, s’est envolée de 11%.

Résultat, deux plaintes ont été déposées par des spéculateurs qui – de toute évidence – digèrent mal d’avoir perdu plusieurs millions de dollars. Ils s’appuient sur une loi de la SEC (l’organisme américain de contrôle des marchés financiers, comparable à notre AMF) qui spécifie qu’un dirigeant d’entreprise ne peut pas faire d’annonce sur des achats ou ventes d’actifs s’ils n’ont ni l’intention de le faire ni les moyens de leurs ambitions, car cela équivaudrait à une manipulation du cours de bourse.

Parallèlement aux plaintes, une enquête est ouverte par la SEC pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas de paroles en l’air. Mais dans un second tweet, Elon Musk s’est voulu plutôt rassurant précisant : « Le soutien des investisseurs est confirmé. La seule raison pour laquelle cela n’est pas certain, c’est que cela dépend d’un vote des actionnaires. » Affaire à suivre.

à lire aussi

Source : https://www.cnetfrance.fr/news/elon-musk-s-attire-les-foudres-des-speculateurs-apres-ses-declarations-sur-twitter-39872337.htm#xtor=RSS-300021