Actualité

Test du Snapdragon 845 de Qualcomm, le SoC qui va donner des ailes aux smartphones de 2018

Test du Snapdragon 845 de Qualcomm, le SoC qui va donner des ailes aux smartphones de 2018

Le Galaxy S9 sera l’un des premiers smartphones 2018 à intégrer le nouveau Snapdragon 845, du moins sur la version qui sera vendue aux Etats-Unis, car en France, nous aurons le dernier Exynos 9810. Ce system on a chip (SoC) est le cerveau de la machine sans lequel il n’y a pas d’OS, pas d’accès internet ni de photo. Le 845 introduira de nouvelles fonctionnalités censées améliorer le rendu des couleurs pour les photos et les vidéos, prolonger l’autonomie et renforcer la sécurité des systèmes de biométrie par reconnaissance faciale ou les empreintes digitales.

Un processeur poussif ruinerait toutes les performances du téléphone et son autonomie. Alors, lorsque Qualcomm nous a offert la possibilité de tester le Snapdragon 845 et de vérifier nous même ses dires selon lesquels il serait 25% plus rapide que le Snapdragon 835, nous n’avons pas hésité un instant.

Nous avons pu passer deux heures à effectuer 12 benchmarks sur des téléphones Android de référence dont Qualcomm se sert pour mettre au point sa puce. Ces tests simulent notamment les performances graphiques, la puissance calcul brute et le chargement de pages web. De retour à la rédaction, nous avons appliqué les mêmes bancs d’essai aux meilleurs smartphones de 2017 (Galaxy Note 8, Pixel 2 XL et LG V30) tous équipés du SoC de référence de l’année passée, à savoir le Snapdragon 835. Et nous pouvons confirmer que le 845 est au moins 25% plus rapide que les meilleurs scores sur 8 des 12 benchmarks.

Relativisons un peu les choses en rappelant qu’un banc d’essai n’est qu’un seul indicateur de performances qui ne prend pas en compte de nombreux critères.

Au bon moment 

Ce nouveau SoC arrive à un moment où Qualcomm, qui est le plus gros fournisseur de puces pour smartphones, doit prouver qu’il a toujours du répondant. L’entreprise fait face à une concurrence croissante de la part d’autres fabricants comme Huawei et Samsung qui produisent leurs propres processeurs. Samsung joue sur les deux tableaux, en équipant ses mobiles en puces Qualcomm ou ses Exynos maison en fonction des marchés sur lesquels ils sont vendus.

Par ailleurs, il faut savoir que Qualcomm est embarqué dans une bataille juridique avec Apple qu’il est en train de perdre et qui pourrait aussi lui coûter son contrat de fourniture de puces modem pour les iPhone. Pour couronner le tout, le géant des semiconducteurs Broadcom cherche à prendre le contrôle de l’entreprise.Ainsi donc, une nouvelle vague de smartphones équipés en Snapdragon 845 au sommet des tableaux de performances donnera à Qualcomm le lustre nécessaire pour doper ses ventes et renforcer ses partenariats industriels alors qu’il se prépare à proposer ses puces 5G pour les mobiles de l’année prochaine.

Qu’est-ce qu’un téléphone de référence

Les smartphones équipés du Snapdragon 845 que nous avons eu entre les mains ne sont pas des prototypes et vous les trouverez jamais sur le marché. Il s’agit de «terminaux de référence» exclusivement destinés à un usage interne. Qualcomm les utilise pour tester ses puces dans des conditions les plus proches possible du réel. Ces mobiles sont aussi des preuves de concept qui sont présentées aux clients qui veulent concevoir un téléphone ou un autre appareil à partir de ce SoC. 

Voici la fiche technique d’un smartphone de référence avec Snapdragon 845:

  • Écran LCD 5,5 pouces 2 560 x 1 440 pixels;
  • Appareil photo arrière double capteur 12 et 13 mégapixels;
  • Caméra frontale 12 mégapixels;
  • Processeur Snapdragon 845 à 2,8 GHz;
  • 6 Go de mémoire vive;
  • Port USB-C;
  • Pas de prise casque;
  • Pas de boitier étanche;

Le Snapdragon 845 vs Galaxy Note 8, Pixel 2 XL et LG V30

Nous avons effectué chacun des 12 benchmark au minimum trois fois chacun sur le smartphone de référence équipé du Snapdragon 845. Dans certains cas, nous avons renouvelé le test jusqu’à six fois lorsque les résultats nous semblaient à côté de la plaque. Nous avons ensuite établi une moyenne de ces résultats.

Puis nous avons réalisé trois fois chaque benchmark sur les autres téléphones équipés du Snapdragon 835: Galaxy Note 8, Google Pixel XL 2 et LG V30. Cela fait au total 150 tests dont nous avons tiré des moyennes retranscrites dans le tableau ci-dessous.

Snapdragon 845 versus Note 8, Pixel 2, LG V30

Snapdragon 845 Reference Phone Galaxy Note 8 Google Pixel 2XL LG V30 Pourcentage d’augmentation (performances)
AnTutu 256,805 200,665 203,109 178,871 26%
Geekbench 4.0 Simple: 2,439; Multi: 8,200 Simple: 1,870; Multi: 6,411 Simple: 1,911; Multi: 6,393 Simple: 1,922; Multi: 6,466 Simple: 27%; Multi: 27%
GFXBench 4.0 Manhattan 3.0 Offscreen 5,160 images 3,911 images 3,747 images 3,750 images 32%
GFXBench 4.0 Manhattan 3.1 Offscreen 3,769 images 2,650 images 2,566 images 2,573 images 42%
GFXBench 4.0 T-Rex Offscreen 8,434 images 6,567 images 6,476 images 6,318 images 28%
GFXBench 4.0 Car Chase Offscreen 2,086 images 1,488 images 1,453 images 1,432 images 40%
3DMark Slingshot 3.1 Unlimited 4,895 4,690 4,017 3,568 4%
3DMark Slingshot 3.0 Unlimited 6,217 6,026 5,006 4,029 3%
Kraken – Chrome 2,436 millisecondes 3,643 millisecondes 3,536 millisecondes 3,150 millisecondes 23%
Octane – Chrome 15,921 11,550 12,326 10,805 29%
Sunspider – Chrome 448 millisecondes 591 millisecondes 529 millisecondes 862 millisecondes 15%
Jetstream – Chrome 86 59 63 62 37%

*Les score les plus hauts sont les meilleurs sauf pour Kraken et Sunspider
**par rapport au smartphone le plus puissant du groupe

Si vous n’êtes pas familier avec ces chiffres, pas de panique. Tout ce que vous avez besoin de savoir est que pris dans leur ensemble, ces tests tentent de restituer les conditions réelles des performances pour les graphismes, la puissance de calcul et le Web. Ils établissent un indicateur de base de la vitesse à laquelle les téléphones peuvent être à leur maximum d’efficacité.

Faire la comparaison avec les mobiles équipés d’un Snapdragon 835 peut fournir une base pour prédire de quelle manière les appareils équipés de la nouvelle puce vont se comporter en conditions réelles. Si vous deviez ne vous intéresser qu’à une seule donnée de ce tableau, ce serait la colonne de droite qui indique l’écart de performances en pourcentage entre le Snapdragon 835 et le 845.

Ces benchmarks ne livrent qu’une image partielle

Les scores de banc d’essai ne sont pas l’alpha et l’oméga des indicateurs de performances. Pour commencer, ces tests ne prennent pas en compte les différentes façons d’utiliser un mobile ni les nombreuses fonctionnalités annexes qui peuvent le solliciter. Ensuite, la fiabilité des benchmarks a été remise en question à plusieurs reprises après que l’on ait découvert que les mobiles étaient «optimisés» pour délivrer plus de puissance durant ces tests. Samsung, OnePlus et HTC se sont fait épingler à ce sujet. Et même si un mobile équipé d’un Snapdragon 845 affiche des scores qui le classent comme plus lent qu’un autre modèle doté de la même puce, il se peut que vous ne remarquiez aucune différence si vous utilisez côte à côte.

C’est la raison pour laquelle lors de nos essais nous modérons systématiquement les scores avec des observations sur l’usage quotidien: est-ce que le téléphone est fluide pour faire défiler les pages ou faire tourner un jeu aux graphismes exigeants? Combien de temps met-il à traiter une photo? L’interprétation la plus valable que nous pouvons tirer de ces résultats à l’heure actuelle est que l’affirmation de Qualcomm sur les performances semble se vérifier. Dans le meilleur des cas, vous pouvez espérer que votre smartphone à Snapdragon 845 soit effectivement 25% plus rapide que les modèles de l’année dernière.

Mais les variations des scores entre des mobiles équipés de la même puce prouvent aussi que d’autres facteurs entrent en jeu et qu’il s’agit d’une somme de multiples et non juste du processeur. Bref, seul l’essai complet du Galaxy S9 nous livrera la photo dans son ensemble. À suivre donc… 

Source : http://www.cnetfrance.fr/news/test-du-snapdragon-845-de-qualcomm-le-soc-qui-va-donner-des-ailes-aux-smartphones-de-2018-39864016.htm#xtor=RSS-300021